Brooklyn We Go Hard - automne hiver 2011

Le collectif BWGH que nous avons découvert lors du salon Tranoï est né de la fusion des passions respectives de deux amis d’enfance parisiens à savoir la mode et la photographie.
Créateurs, ils ont fédéré des talents de la photographie pour créer au final un collectif homogène capable de traduire de manière inédite ce qu’ils ont vu et ressenti.

Les vêtements servent de support au collectif du jeune label français qui sillonne le monde pour proposer une «Moving Gallery » dont les sujets seront renouvelés chaque saison sous l’œil de la poésie parisienne qui le caractérise.

Créateurs jusque là de tee shirt de qualité servant de support au collectif de photographes BWGH, les deux designer ont souhaité étoffer leur offre. C’est ainsi que sweats shirts, sweaters et chemises on pu faire leur apparition au sein de la collection BWGH hiver 2011.

BWGH – Aperture collection hiver 2011

Brooklyn We Go Hard - automne hiver 2011

Brooklyn We Go Hard - automne hiver 2011

Brooklyn We Go Hard - automne hiver 2011

La collection Automne/Hiver 2011 intitulée « Aperture » en est le reflet et retranscrit la vision artistique du duo parisien.

Elle tire son inspiration de l’autre coté de l’Atlantique couplé au « Brooklyn Spirit » qui caractérise le collectif et constitue ainsi un vestiaire de qualité pour l’amateur de beaux vêtements sensible à l’art.
Des matériaux naturels pour élaborer la collection ont été soigneusement choisi : la laine et le coton sont à l’honneur. La fabrication des vêtements se veut écologique et traditionnelle.

Le crédo de BWGH est la qualité. Son obsession : l’authenticité.

Brooklyn We Go Hard - automne hiver 2011Brooklyn We Go Hard - automne hiver 2011

Brooklyn We Go Hard - automne hiver 2011Brooklyn We Go Hard - automne hiver 2011

Brooklyn We Go Hard - automne hiver 2011Brooklyn We Go Hard - automne hiver 2011

Brooklyn We Go Hard - automne hiver 2011Brooklyn We Go Hard - automne hiver 2011

Pour la saison Automne/Hiver 2011, c’est le photographe Ludovic Zuili qui est derrière l’objectif pour réaliser des clichés « straight from USA » aux cotés entre autres de Jeanne B.Giacobetti, Eliott Brunet, Ojoz, Lea Dominguez, Benjamin Hoffman ainsi que les autres artistes du collectif BWGH .
Des collaborations avec ses plus prestigieux retailers sont également prévues pour la saison Printemps/Eté 2012

A propos de Brooklyn We Go Hard

La mode selon BWGH s’exprime par le prisme de la photographie et de ce fait, le jeune label parisien se donne pour objectif de décliner cette vérité tout en essayant de faire partager au plus grand nombre un panel de sentiments que l’on éprouverait au contact de quartiers d’une ville aussi mythique que New York. Nul ne conteste que la quintessence de la métropole américaine se concentre dans les quartiers de Brooklyn.

Pourquoi Brooklyn ?
Parce que cet endroit a établi sa notoriété mondiale par le biais de son « Melting Pot » culturel. Brooklyn est le vivier artistique en perpétuel    ébullition : le berceau d’une mode en constante évolution à la fois « Underground » et « Mainstream ».

Points de vente Brooklyn We Go Hard

Pigalle (Paris)
Le Bon Marché (Paris)
Jinji (Paris)
Le Rayon Frais (Bordeaux)
Rice and Beans (Toulouse)
No Void Plus (Aix)
In The Middle (Biarritz)
– Majestic (Montpellier)
U and I (Lyon)

Mots clés associés :

A propos de l'auteur

30 ans, Eurasien, Paris. Directeur associé de Studio EMF. Ancien diplômé de l'ESC Toulouse. Passionné de mode et de voyages. Amateur de boxe française et d'arts martiaux chinois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.