Depuis le 14 mars jusqu’au 12 juillet, un grand évènement culturel international s’est installé aux quatre coins d’une « petite grande ville » … Lille 3000-Europe XXL, dernier symbole en date d’une ville qui a connu des heures difficiles mais s’impose depuis quelques années comme l’une des principales capitales européennes de la culture.



De Berlin au Kazakhstan, Lille vit et nous fait vivre à l’Est, au rythme des sons d’Istanbul, de la mode urbaine de Moscou, des nuits baltes et des publicitaires polonais. Vingt ans après la chute du Mur de Berlin, il s’agit d’un tour d’horizon d’un continent dont la diversité des tendances et des avant-gardes n’est rien comparé à leur mouvement incessant.


Les principales étapes du voyage sont l’ancienne gare de marchandises Saint-Sauveur, récemment reconvertie en un lieu multiculturel (restaurant, salles d’expositions, espace pour DJs, cinéma, braderies) ; le Tri Postal, musée d’art contemporain [www.mairie-lille.fr/fr/Culture/tri-postal] ; la Piscine de Roubaix … A côté de tout cela, une multitude d’activités dans des théâtres, galeries ou musées situés entre le centre de Lille et sa périphérie (même Tournai en Belgique est de la partie !)

Le Tri Postal



© En Mode Fashion Jul - Lille 3000 Europe XXL




Le musée qui permit il y a un an et demi à François Pinault d’exposer pour la première fois en France accueille maintenant « Frontières invisibles », qui s’ouvre sur un des grands noms actuels de l’art d’Europe de l’Est : le Roumain Dan Perjovschi et ses dessins d’actualité, déjà de grands classiques [www.perjovschi.ro]. On découvre ensuite le collectif Photo-Shop, agence de publicité de Varsovie qui réunit depuis 2004 certains des meilleurs photographes du pays. Il suffit d’ailleurs de voir tout leur travail de réflexion sur le moindre concept exprimé.


Aux étages supérieurs, on s’intéresse à la notion de frontière et d’immigration : Hariklia Hari ; Old wreck city de Cecilia Pirovano et Federica Verona (2007) ; Garde l’est, de Francesca Benitez (2006) ; Movimenti di confine d’Isabella Sassi (2007). Ou, plus simplement, aux rapports avec les autres cultures : Where people don’t know you (2006) où la Danoise Lise Harvel pose, derrière de simples phrases, des questions existentielles pour que nous nous interrogions sur notre capacité à respecter les cultures des autres … Did you travel here to get to know the people or to be where people don’t know you ?

Saint-Sauveur



© En Mode Fashion Jul - Lille 3000 Europe XXL

© En Mode Fashion Jul - Lille 3000 Europe XXL




Drôle d’endroit que cette gare désaffectée qui a ouvert ses portes en tant que lieu culturel le 14 mars dernier, à l’occasion d’Europe XXL justement. Le weekend dernier y étaient exposées les prises de positions de PG Group, Moscovites issus de la culture rasta, mais surtout le projet de Misha Baster et Irina Meglinskaya, Punk Perestroika, description du milieu artistique underground en Russie soviétique dans les années 80. Soit près de 300 photos amateurs ou pros, couleur ou N&B, de tous les mouvements qui avaient pour but de choquer. Et dans les couloirs, on peut se faire une idée du street art polonais avec Massmix Ring, entièrement réalisé par le public, et dirigé par le groupe Massmix !


© En Mode Fashion Jul - Lille 3000 Europe XXL

© En Mode Fashion Jul - Lille 3000 Europe XXL


La Piscine



© En Mode Fashion Jul - Lille 3000 Europe XXL

© En Mode Fashion Jul - Lille 3000 Europe XXL




Roubaix, historiquement connue pour son industrie textile, a aujourd’hui comme grand et quasiment unique attrait touristique une ancienne piscine, transformée en musée de beaux-arts et arts appliqués : on peut voir aussi bien des peintres connus du 19ème et du 20ème siècle comme Ingres, Claudel, Tamara de Lempicka, que des artistes de la région, et à l’étage une collection hyper bien entretenue de tissus des filatures du Nord et des créations de mode d’époque. Très bien restauré (il a rouvert au public en 2000), le musée a de plus une magnifique architecture art déco (1927-1932). Actuellement, La Piscine expose des créations d’Agatha Ruiz de la Prada. Plus colorée que jamais, avec l’influence de Mirò et d’Andy Warhol, Agatha et le scénographe Cédric Guerlus ont mis sur pied cette étonnante expo pas comme les autres qui a de quoi convaincre les plus réticents que la mode est aussi un mélange d’art et d’humour. Dépêchez-vous, l’expo finit le 21 juin … [www.roubaix-lapiscine.com]


S’il vous reste un peu de temps après les visites, ne ratez pas le gigantesque Euralille, centre commercial très moderne construit par Jean Nouvel, Christian de Portzamparc et Kazuo Shinohara. Ni l’entrée du bar Omnia !


© En Mode Fashion Jul - Lille 3000 Europe XXL



Jul pour En Mode Fashion – 12 juin 2009

Mots clés associés :

A propos de l'auteur

30 ans, Eurasien, Paris. Directeur associé de Studio EMF. Ancien diplômé de l'ESC Toulouse. Passionné de mode et de voyages. Amateur de boxe française et d'arts martiaux chinois.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.