C’est à Biarritz, sur les terres de Nicolas Cazalé, la nouvelle égérie du parfum Kenzo Homme Sport que nous avons eu la chance de découvrir en grandeur nature l’esprit de la toute nouvelle fragrance signée Kenzo.

Imaginée par le nez de LVMH, François Demachy, Kenzo Homme Sport s’inscrit dans la désormais longue lignée des fragrances dites masculines et sportives, mais pour mieux s’en affranchir.

En effet, le positionnement sportif de ce nouveau parfum est avant tout envisagé sous un aspect convivial et ludique. Ici, il n’est pas question de performance et encore moins de se prendre au sérieux.

Le nouveau parfum Kenzo Homme Sport

C’est dans le cadre prestigieux de l’Hôtel du Palais de Biarritz que nous avons pu prendre la mesure de ce que signifie l’esprit convivial chez Kenzo. Entre tournoi de Babyfoot sur la plage, cours de surf et soirée Very Bad Trip, nous étions nous-même quelque peu décalés au sein de la calme et riche clientèle de cet hôtel 5 étoiles.

Kenzo Homme Sport

Kenzo Homme Sport

Kenzo Homme Sport

Kenzo Homme Sport

Kenzo Homme Sport

© Photos : Kenzo

Du sport (mais pas trop), un babyfoot dans un endroit paradisiaque et surtout de la bonne humeur, voila qui résume l’esprit du parfum Kenzo Homme Sport.

Un chouette moment passé en compagnie de Brian, Seb, Nicolas, Antoine, Joe, Ulrich, Gonzague, Maxime et l’équipe Kenzo !

[message_box title= »A propos du parfum » color= »green »]

parfum kenzo homme sport
Version sport du premier best seller de la marque, Kenzo Homme Sport s’ouvre sur des notes de pamplemousse, de menthe et de gingembre pour apporter un esprit de fraicheur au parfum. Le géranium bourbon, ingrédient clé de la création, apporte, quant à lui, une note naturelle et puissante et fait le lien entre la tête et le cœur.

Notes de tête :
Pamplemousse, Menthe, Citron

Notes de cœur :
Gingembre, Géranium, Notes épicées

Notes de fond :
Cèdre, Vétiver

[/message_box]

L’interview de François Demachy

Francois_Demachy

Francois Demachy

Quel était le brief de la marque pour la réalisation de ce nouveau parfum ?
Kenzo voulait ouvrir KenzoHomme à une nouvelle proposition olfactive, moderniser son écriture, proposer une note plus tonique, fraîche tout en étant aussi affirmée et qualitative que la note marine emblématique qui fit son succès.
Il fallait quitter l’univers de la mer propre à la note originale de KenzoHomme pour un territoire plus aérien et plus végétal.
La seule caractéristique que la marque voulait garder par rapport à KenzoHomme classique, c’est sa force et sa virilité, mais écrite d’une autre manière, en travaillant avec d’autres ingrédients aussi marquants et qualitatifs.
En termes d’imaginaire, Kenzo voulait écrire le parfum d’un homme sûr de lui, un homme qui n’a plus à prouver sa masculinité, suffisamment viril pour en jouer, un homme sportif par nature, sans en avoir l’air.

Comment l’avez-vous interprété pour Kenzo ?
Au-delà du caractère marin du KenzoHomme d’origine, il existe une signature Kenzo axée sur des notes boisées, fusantes, typées, parfois épicées et riches d’aspérités.
Pour interpréter ce brief, j’ai cherché à exprimer cette masculinité sereine et puissante par des ingrédients tels que des bois – le vétiver ou le cèdre – mais également un ingrédient très emblématique de la masculinité comme le géranium. J’ai aussi beaucoup travaillé la facette fraîche de la fragrance grâce à une association de notes hespéridées et épicées.

Quel est l’ingrédient phare de cette fragrance ?
L’élément fort de cette fragrance, c’est le géranium bourbon qui est une note naturelle, puissante et très identifiable. Ici, il porte le caractère affirmé de la fragrance et fait le lien entre la tête et le cœur.
« Bourbon » signifie que l’essence est issue de la Réunion. Cette origine est la meilleure, rare, elle est de moins en moins utilisée aujourd’hui.
Le géranium est un produit un peu particulier en parfumerie. L’essence est obtenue grâce au traitement des feuilles, elle est très facettée avec des tonalités nerveuses, viriles mais aussi florales et vertes.

Que signifie, à votre sens, le terme « Sport » en parfumerie et comment l’avez-vous travaillé pour Kenzo ?
Le terme « sport » en parfumerie est synonyme de fraîcheur.
Ces notes fraîches peuvent s’exprimer de plusieurs manières, à travers des notes hespéridées, aqueuses, mais également un côté « astringent » qui réveille et donne du peps. Pour KenzoHomme Sport, j’ai utilisé le pamplemousse qui est une note fraîche, un peu amère, qui a quelque chose de crissant. La menthe et le gingembre que l’on retrouve dans la fragrance accentuent également le côté frais et dynamisant.

Mots clés associés :

A propos de l'auteur

30 ans, Eurasien, Paris. Directeur associé de Studio EMF. Ancien diplômé de l'ESC Toulouse. Passionné de mode et de voyages. Amateur de boxe française et d'arts martiaux chinois.

4 Responses

  1. Chemise Homme

    C’est magnifique ce parfum, je l’utilise depuis 1 an. A mon avis, il assortie très bien avec des polos, mais aussi avec une chemise élégante. Il défini très bien l’homme.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.