En Mode Fashion - De La Soul à la Villette



Le festival Jazz à la Villette propose une fois de plus une programmation aussi riche qu’éclectique. Mon attention s’est particulièrement tournée vers deux groupes mythiques des années 80, The Herbaliser et De La Soul, pour le bon gros son « old school » en perspective.


Première surprise : un public de trentenaires (voire davantage…) fraichement sorti du bureau, qui a troqué baskets, casquettes et autres baggies pour des vestes, chemises et chaussures ultra classiques. Ce soir les lascars ont laissé place à des golden boys et executive women nostalgiques, qui veulent s’encanailler et vibrer le temps d’un concert. Du old school très corporate !




La première partie a rempli sa fonction de « teaser » et a raisonnablement chauffé la salle. La botte-secrète de The Herbaliser : un dress-code acid-jazz très british tout en sobriété, costume gris, T-shirt noir et Puma Clyde (définitivement indémodables). La petite fantaisie : une chanteuse voluptueuse habillée d’une robe moulante mini-mini et de créoles, avec une voix à faire pâlir de jalousie Tina Turner … effet garanti, un public conquis. Le trentenaire ne regrette manifestement pas d’être parti plus tôt du bureau.


Deuxième surprise (mauvaise cette fois) : 1h30 à patienter pour que les 3 New Yorkais de De La Soul reprennent le flambeau et mettent le feu.


Après un défilé de techniciens paniqués, le problème de platines est résolu grâce à l’intervention du DJ de The Herbaliser, qui a fini par prêter les siennes. Ouf, le concert est sauvé, il en a fallu de peu….



C’est sans surprise que De La Soul a distillé son hip hop aux influences multiples (jazz, funk, rock…), plein d’humour et de décalage. Vingt ans après leur célèbre album « 3 Feet High and Rising », les trois rappeurs gardent toute leur énergie et parviennent à transporter le trentenaire nostalgique. Mission accomplie.


En revanche une question de ma voisine de concert qui reste en suspend : « pourquoi les ingés-son ont-ils toujours des dreads ? ». A méditer.

A propos de l'auteur

Diplômée du CELSA, planneur stratégique pendant 6 ans au sein d'une agence de design puis en agence de communication pendant 2 ans. Actuellement à Londres.

4 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.