Pour une mère au foyer, assurer une vie de famille tout en contribuant à la rentrée d’argent est désormais possible en devenant conseillère à domicile. Et pourquoi ne pas opter pour ce qui est le plus distrayant comme secteur : la mode ?

scotch-and-soda-5

Conseillère mode, mais pas que !

Ce n’est pas parce que vous avez besoin de l’argent en urgence que vous allez vendre des vêtements à domicile. Être conseillère mode est avant tout une passion. Voilà pourquoi, le métier ne requiert aucun diplôme. En revanche, il vous est demandé de montrer de l’enthousiasme ainsi que d’un bon sens relationnel pour pouvoir séduire et inciter les clients à acheter les produits. À côté des mamans au foyer, le métier est ouvert aux personnes qui souhaitent concilier deux activités professionnelles, ce qui pourrait donc constituer comme un revenu complémentaire. Les personnes en chômage peuvent également recourir à cette solution pour en faire un véritable métier.

Devenir conseillère en mode avec Captain Tortue Group

La vente à domicile vêtement  est tout à fait possible à entreprendre pour une personne, mais elle demande beaucoup de modules à gérer comme la prospection, les réunions, les stocks, ou encore les commandes, ce qui peut être difficile à cerner si l’on ne dispose pas la formation nécessaire. Choisir un professionnel à ses côtés paraît donc judicieux pour se lancer dans le métier de conseillère mode.

Ainsi, Captain Tortue Group se montre comme le leader dans son domaine. C’est la seule entreprise française qui propose une formation gratuite, qualifiante et reconnue pour initier les novices dans ce métier. À l’issue de cette formation, vous recevrez une attestation et vous avez l’opportunité d’appliquer toutes les techniques relatives au métier de conseillère mode.

Vous ne serez jamais seule sur le terrain, puisqu’en plus d’être intégrée dans une équipe, vous allez être guidée et suivie par des animatrices. Et par-dessus tout, libre à vous d’organiser votre emploi du temps.

Mots clés associés :

A propos de l'auteur

30 ans, Eurasien, Paris. Directeur associé de Studio EMF. Ancien diplômé de l'ESC Toulouse. Passionné de mode et de voyages. Amateur de boxe française et d'arts martiaux chinois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.