Chap Manifesto

Émergeant à l’aube des années 2000, décennie marquée par la fast fashion et un formidable marasme économique, les chaps (« gars » en anglais) se soulèvent contre ce qu’ils considèrent comme la vulgarité issue du capitalisme (entre autres : les chaînes de prêt à porter, les fast-foods, voire même, le salariat). Mais tout ceci avec une classe flegmatique, une roublardise et une ironie mordante bien anglaises. Ces anarcho-dandys autoproclamés prônent une « révolution par le tweed » et encensent le Martiny dry, la cigarette (qui donne du style) et la paresse. Bref, un art de vivre anti-conventionnel qui torpille avec bonheur bon nombre de valeurs actuelles.

Chap Manifesto

Chap Manifesto

Les icônes du mouvement sont Oscar Wilde, David Niven et Winston Churchill, des gentlemen à l’esprit acéré, cultivant l’élégance en toute circonstance. Car les chaps, en bons dandys, se reconnaissent par un look so british tout droit sorti des années 50 : le costume sur mesure en tweed, le chapeau melon, la canne à pommeau, le monocle et la moustache façonnée par le  rasoir coupe-chou. Le chap a un sens aigu du détail qui fait la différence, car ce « soulèvement par le charme » ne peut être synonyme d’un laisser-aller vestimentaire. Il s’ancre même dans une certaine esthétique anglaise traditionnelle, en opposition à l’uniformisation provoquée, selon eux, par les grandes chaînes de prêt-à-porter.

Le chapisme a son propre fanzine, The Chap, distribué dans les petites boutiques et friperies londoniennes, un Manifeste Chap, écrit par les membres fondateurs du mouvement – Gustav Temple et Vic Darkwood, et un site internet qui diffuse des valeurs chaps (esthétiques surtout), élit le chap de l’année et permet d’acheter des accessoires, des disques de chap-hop, et le fanzine.

Un indispensable pour qui veut s’essayer à l’art courtois de l’anarchie.

Chap Manifesto

Chap Manifesto

Chap Manifesto

Mots clés associés :

A propos de l'auteur

Étudiante en IEP, je me suis spécialisée en comportement du consommateur. Passionnée par la mode, la musique et les subcultures, je nourris continuellement ma curiosité en observant les nouvelles tendances.

3 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.