Studio Harcourt au Palais de Tokyo


Studio Harcourt

Le Studio Harcourt plus Trendy que jamais.

Mardi soir, se déroulait au Palais de Tokyo pour quelques heureux invités, l’exposition des 40 portraits immortalisés au Studio Harcourt dans le cadre des 40 ans de la marque HOM au profit du Sidaction.


EnModeFashion.com ne pouvait rater l’occasion de dépêcher sur place The Photographer !


Découvrez les coulisses de l’événement et les 40 portraits présentés

HOM c’est associé à 40 personnalités issues de la haute couture, du luxe, du design, du sport, de la musique, du cinéma.


Studio Harcourt au Palais de Tokyo


Studio Harcourt au Palais de Tokyo


Studio Harcourt au Palais de Tokyo


Pour ces magnifiques portraits de 1,50m X 1,20m, se sont prêtés aux jeux de lumières du mythique Studio Harcourt : Julien Clerc, Kenzo, M Pokora, Kamel Ouali, Bruno Solo et Ivan Lebolock, Frédéric Diefenthal, Marc Lévy, Antoine Arnault, Pascal Elbé, Vendetta … pour ne citer qu’eux.


Studio Harcourt au Palais de Tokyo


Studio Harcourt au Palais de Tokyo


Studio Harcourt au Palais de Tokyo


Aujourd’hui, le Studio Harcourt renaît, et pour la bonne cause, qui plus est. Il fallait osé relever le défi proposé par HOM.
Voila qui est chose faite pour cette soirée « Trendy Chic » réussie !!!


Studio Harcourt au Palais de Tokyo


Studio Harcourt au Palais de Tokyo

En exclusivité, les 40 portraits Harcourt exposés :



[svgallery name="Hom"]


Retrouver au Palais de Tokyo, le temps d’une soirée, dans le musée d’art comptemporain parisien, le Studio Harcourt avec les personnalités qui ont joué le jeu n’est finalement pas un hasard car après tout, Harcourt à toujours vécu avec son temps.
Il est vrai que depuis plus d’un an et demi, la nouvelle Direction du Studio Harcourt à pris les choses en mains car le mythique studio revient dans la tendance en restant fidèle à ce qui a fait sa légende…


Cette année, on a pu découvrir le Studio Harcourt exposé à la Galerie ADLER (rue du Faubourg Saint Honoré ). Le Studio Harcourt était également présent sur le Festival de Cannes 2008 et plus récemment sur le Festival du Film Américain à Deauville. Harcourt à shooté les Concepts-Cars exposés lors du Festival de l’Automobile aux Invalides. La collection Automne/Hiver de lingerie Chantal Thomass à été réalisée dans le magnifique Hôtel particulier du Studio. Harcourt à également largement contribué au magnifique book L’Oréal Professionnel destiné aux professionnels du cheveux…etc.


La présence du studio Harcourt sur des événements d’envergures prouve un enthousiasme certain pour la griffe.
Le mythique savoir faire en matière de sculpture par la lumière…


La vente aux enchères continue sur le site HOM


Remercions HOM, STUDIO HARCOURT PARIS, SIDACTION, pour leur invitation et ce formidable événement à caractère humain.


Photos : © Studio Harcourt
www.studio-harcourt.eu

Mots clés associés :

A propos de l'auteur

30 ans, Eurasien, Paris. Directeur associé de Studio EMF. Ancien diplômé de l'ESC Toulouse. Passionné de mode et de voyages. Amateur de boxe française et d'arts martiaux chinois.

7 Responses

  1. seb

    Mythique studio vous avez dit ? Après avoir vu le portfolio des photos exposées (merci d’ailleurs) c’est une telle désolation de voir un travail de lumière et de mise en scène digne d’un amateur passant le concours pour ecole photo ! Seule celle de Kenzo a du caractere. J’ai connu à une epoque (il y a 2 ou 3 ans) toute la splendeur d’une lumiere maitrisée et l’ingeniositée d’une belle mise en scène, accompagnée d’une direction artistique que l’on ressentait dans le regard du modele. Aujourd’hui ce sont des photos sans vie qui apparaissent. Un vrai gachie pour une si belle signature. Où sont les VRAI photographes ???

    Répondre
  2. robert

    Mille bravos pour toutes ses magnifiques images, pleine d’imagination. Je ne partage pas l’esprit ringard de seb. Toujours fidèle à ses codes, le studio Harcourt parait maintenant contemporain, avec des photo qui parlent. Adieu la poussière et vive un studio qui ose afficher de véritables valeurs.
    Merci aux hommes qui ont relevé le défi et participé à la lutte contre le sida.

    Répondre
  3. DRAKE

    J’ai eu le privilège d’assister à cette soirée. Un des vernissages les plus branchés et des plus toniques de Paris.
    Ce qui m’a impressionné c’est qu’il y avait 40 portraits en pied et aucune redite et une très grande variété de composition. Toutes les poses et les éclairages étaient différents et très contemporains.
    Le choix subtil des personnalités et le mélange de célébrités confirmées et d’autres émergeantes et ceci dans tous les domaines, fut très intéressant.
    Pour Harcourt, il n’était certainement pas facile de passer d’un studio tourné vers le passé à une photo avant gardiste et innovante tout en conservant l’héritage de la marque. Cette manifestation a démontrée que ce pari est gagné.
    Il semble que Seb ai bien connu la Maison Harcourt et probablement fait-il parti des anciens photographes qui n’ont pas pu suivre la cure de jouvence que connaît depuis ces dernières années le Studio Harcourt actuel.
    Les photographes étaient bien derrière les appareils mais aussi devant… et pas n’importe lesquels Ali MADHAVI et Henk VAN CAUWENBERG… pas le genre à cautionner des amateurs.
    Pour finir, le lieu était parfaitement adapté et la cause honorable. BRAVO !

    Répondre
  4. Françoise

    Top soirée parisienne où j’accompagnais une des célébrités immortalisées par le Studio.
    Mythique Studio Harcourt est une bonne définition de ce que l’on a pu voir lors de cette soirée et l’exposition des 40 portraits est à la hauteur de ce que j’avais en tête avec les portraits de Gérard Philippe, à Monica BellucI en passant par la série des chefs que j’avais vu il y a quelques mois. Désolée mais je ne me souviens pas de pareils événements il y a 2 ou 3 ans, le Studio avait semble-t-il disparu de la circulation. Seb doit être un familier de cette belle mais invisible époque sans doute. Pour juger de la qualité des portraits, il fallait y en être, comment juger de la lumière sur les photos mises sur ce site ??

    Je maintiens et signe, belle soirée pour une bonne cause et belle exposition, j’ai d’ailleurs acheté le portrait de mon ami et tout le monde m’envie ! Vive Harcourt…. et rassurez-vous les vrais photographes sont bien chez Harcourt.

    Répondre
  5. Vadim

    A l’inverse de Seb, en tant que photographe, je trouve que la maison a enfin retrouvé sa splendeur d’antant, un vrai collectif de photographe, un échange sans DA, pas de voix unique la vrai politique de la maison, un cahier des charges respecté certes mais il n’y a pas un style unique et heureusement. Merci Harcourt , traditionnel et fondamentalement trendy !!

    Répondre
  6. Damien

    40 portraits, 40 délices.

    J’ai eu la chance de pouvoir participer à cette exposition et je peux vous assurer que l’émotion était grande. Je connaissais ce studio de nom uniquement et mon amie m’a convaincu d’y assister. Après m’être renseigné sur cette griffe, je suis agréablement surpris des années que ce studio a su traverser, de cette technique maitrisée et un noir et blanc dorénavant reconnaissable parmi tant d’autres (en ce qui me concerne…). Le tout au profit du Sidaction, chapeau bas Harcourt !

    Tout comme Vadim : « traditionnel et fondamentalement trendy !! »

    Répondre
  7. jeanpierre

    Moi je suis tout a fait d’accord avec seb, et aussi avec Damien, seb a raison, c’est un travail digne d’un club photo amateur, il n’y a rien a redire là dessus, c’est du niveau 1ere année de cap quand au travail de la lumiere, bon, là ou je trouve la reflexion de damien interessante, c’est qu’il n’y a plus de allard unique, puisqu’on parlait bien du DA. Ceci dit, l’ex d.a. de harcourt avait une exigence qu’aujourd’hui le studio n’a plus…. mais, car il y a un mais, il a gagné en stratégie commerciale et marketing!!! grace à sa nouvelle directrice, donc d’un coté la photo est franchement moyenne, d’un autre on sait vendre de la daube!!! et qui a raison ? la daube bien sur!!! car l’important etant de vendre et de rentabiliser l’affaire, surtout quand les charges sont importantes, quand à la maitrise, harcourt ne maitrise plus rien, un amateur éclairé en fait autant!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.