Au Japon, la mode est devenu un moyen de se différencier et d’affirmer une appartenance à un groupe, un style, un mode de pensée… ainsi on constate dans les grandes villes un défilé d’extravagance et d’originalité pour le plus grand bonheur des touristes et des photographes amateurs. Les jeunes japonais se façonnent un look hors du commun, unique, montrant leur appartenance à un style bien défini… C’est ainsi que sont apparus certains styles japonais, à découvrir, ou à redécouvrir.

Mode japon : sweet lolita, gothic lolita, punk lolita…


  • Lolita : les Lolita japonaises tentent de paraître les plus jeunes et innocentes possibles à travers un style vestimentaire qui fait penser aux poupées de porcelaines françaises, à des soubrettes tout droit sortie du monde d’Alice au pays des merveilles ou aux nurses allemandes du 18e siècle…Si les influences (pourtant multiples) restent toujours globalement les mêmes, on distingue plusieurs types de Lolita… Les Lolita plus populaires au Japon, sont les Sweet Lolita
  • Gothic lolita: Dans ce style les couleurs prédominantes sont le noir et le bleu foncé avec de la dentelle blanche ainsi que des rubans. Ce style s’inspire souvent de groupe de métal japonais et compte de nombreuses boutiques célèbres. Pour résumer les gothic lolitas sont la version noir et blanc des sweet lolitas.
  • Aristocrate gothic lolita : La même chose que les gothic lolitas mais dans un style plus Louis XIV.
  • Cosplay(contraction de l’anglais costume playing) : Il s’agit de toutes les tenues ayant un rapport avec les Mangas ou les groupes de musique. Cette tenue fait plutôt office de déguisement que d’habit dans la vie de tous les jours.
  • Fruit : Comme son nom l’indique il s’agit de tenues qui optent pour beaucoup de couleurs souvent très flachantes contrairement au cosplay cette tenue n’imite aucuns mangas ou groupes de musique. C’est aussi le nom d’un magasin Japonais
  • Pink ou décora : Style très proche de « fruit». Comme son nom l’indique les tenues « pink » seront roses avec beaucoup d’accessoire coloré en plastique.
  • Cyber : Car dans ce mode vestimentaire on utilise le plastique. Ce style coloré utilisant câbles et faux cheveux de couleur verts, bleus, roses… font ressembler leurs adaptes à des personnages venus du futur.
  • Horror lolita : Style dans lequel les jeunes femmes ou hommes utilisent du maquillage pour reproduire des plaies ou du sang.
  • Industrial lolita : Style vestimentaire « punk » avec l’utilisation de tissus à carreaux.

Accessoires: Les japonais utilise beaucoup d’accessoires les sacs de préférence de marques ( Gucci Dior Versace Chanel …), les portables définissent souvent le style vestimentaire ( rose pour les pink noir pour les gothic lolita …) avec beaucoup de strasses, les chaussures de toutes sortes des sandales(geta zori) aux chaussures compensées (Plateform)…..



Mister MO 10-03-08′

Mots clés associés :

A propos de l'auteur

28 Responses

  1. Lolita

    Ce style se répend de plus en plus mais il est dure de trouver des boutiques vers chez nous… heureusement il reste internet ou l’on peut trouver du choix pas très chère ( les boutiques sont hors de prix !!)…

    Il y a par exemple le site http://www.punkrave.ch qui propose plein d’habits dans le style gothic lolita ou punk lolita ! A visiter !

    Répondre
  2. Alice et Peter Punk

    Les liens proposés, en effet, n’offrent pas beaucoup de choix mais en plus, c’est de la simple et pur marchandise de cosplay « made in China ».

    Le lolita et le Gothic Lolita (on parle des deux modes en général, le Lolita étant très loin du gothique et le Gothic Lolita englobant des courants plus underground que le premier) n’a rien du cosplay. Si il est vrai que « la Rose de Versailles » (animé « Lady Oscar ») a influencé ces designers, aujourd’hui, elle est loin d’être du costume pour les conventions. Le Lolita et le Gothic Lolita se portent dans la rue, même si il faut admettre qu’on le revêt plutôt le week-end. Il s’invite au « Tea Parties » organisées par les marques Lolitas et leurs admiratrices, à Tokyo, certes, avec Angelic Pretty, mais aussi à Paris (le 27 février grâce à Baby, the Stars Shine Bright, au célèbre salon de thé Angelina, rue de Rivoli).

    C’est une mode qui coûte cher mais qui est fabriquée souvent de manière artisanale (la marque Chantilly est fabriquée au Japon même). Elle n’est pas à confondre avec Akihabara et la culture otaku ; elle se promène dans Harajuku, l’un des quartiers les plus branchés de Tokyo.

    Des labels tels que Jane Marple, Jane Marple dans le Salon et Emily Temple Cute, sont loin des images que l’on se fait du Lolita. Les imprimés sont certes toujours ravissants, mais les silhouettes moins volumineuses savent plaire à une clientèle plus âgée. Elles ont quelque chose de plus adulte et de plus raffinée.

    On devra dépenser pour acquérir dans sa garde-robe un de ces vêtements ; 40 000 yens pour une veste, 25 000 yens pour une robe ou jupe, 10 000 yens pour un accessoire ou un chapeau… Mais ce sont des choses que l’on peut remettre, agrémenter, rendre plus casual, ou en faire un habit de fête pour les occasions… Si l’on ne veut pas s’habiller dans les supermarchés de la mode fast-food ou si l’on ne veut pas ressembler à un mauvais cosplay sorti d’une mauvaise copie de manga.

    Je travaille actuellement à faire découvrir cette mode (ainsi que le Mori Girl) à travers mes reports pour une société de marketing japonaise promouvant le Japon hors de ces frontières.
    http://hello-global.com/japan-market-insight/japanese-gothic-lolita-fashion-a-living-example-of-tokyo-underground-fashion-street-style-2010127-vf

    Vous pouvez vous rendre si vous habiter à Paris chez « Baby the Stars Shine Bright » ou « Bodywood ».
    Plus de détails sur les Mori Girls, les Lolitas et les Gothic Lolitas sur mon blog.
    http://aliceetpeterpunk.blogspot.com/

    Si vous souhaitez me contacter pour plus de renseignements vous pouvez le faire à alice_et_peter_punk@live.fr

    Répondre
  3. Alice Rose

    Il faut préciser, et c’est très important, que porter du lolita n’est pas se déguiser. Certaines lolitas françaises dont la popularité s’est récemment accrue écrivent sur leurs sites que porter du lolita c’est se déguiser, ce qui fait du tort à la communauté lolita, qui estime déjà difficile d’être prise au sérieux et de voir leur tenues acceptées. Les vêtements lolita sont des habits à part entière et non des déguisements, et c’est très important de le rappeler et de le répéter un maximum pour éviter les confusions.

    Répondre
  4. moBsCeNe

    coucou je vs ecris car j aimerai participer a un salon ou est exposé plusieur fournisseur grossiste et j aurai aimé savoir si vous en connaissiez?

    ps: j ai ds le projet d ouvrir une boutique

    Répondre
  5. gothika55

    je pense ouvrir bientot une boutique goth avec quelques robes et accesoires gothique lolita a des prix interessant je vous ferez part de l’adresse du site des qu’il seras ouvert

    Répondre
  6. Anya

    je suis du canada, Québec plus précisément. Où puis-je aller pour trouver ces vêtement ?

    Répondre
  7. lucie

    Konnichiwa, je suis sweet lolita et je cherche des sites ou je pourrais acheter des vetements,accessoires…(sweet lolita) .J’en connais beaucoup mais ces sites coutent chères .

    Merci d’avance

    Répondre
  8. alexia alex

    je suis une sweet lolita et je peux te donner des nom de sites pas cheres : milanoo- capsule tokyo

    Répondre
  9. HELLO

    si vous n’osez pas vous habiller « made in Japan » mais que vous étes quand méme intéressés par ce style, il existe des livres de photos prises dans les rues japonaises,
    le livre n’est pas donné, mais il est trés agréable à regarder et facile a offrir aux fan du japon !
    Si vous étes tentés, allez le feuilleter (dispo a la FNAC), mais attention, le livre est difficile a reposer ensuite ;P

    FRUITS (2 tomes, environ 30 euros chacuns) par le photographe SHOICHI AOKI.

    Répondre
  10. Meawsy

    Cet article ne dit pas tout. Personnellement je suis une Gothic Lolita, et je ne suis en aucune façon inspirée de groupes de métal. Nous sommes des poupées modèle unique, nous ne sommes pas des barbies coulées dans le même moule!
    On reconnaît les vrais lolitas à celles qui ne suivent pas exactement la mode et qui achètent ce qui leur plaît, pour se faire des tenues personnelles, tout en restant lolitas…

    Et puis surtout, quand je vois que des personnes se prétendent Gothic Lolita sans même en connaître l’orthographe, je me dis que ça n’ira pas bien loin. C’est comme ne pas savoir écrire son propre prénom.
    Je vous en prie, ne devenez pas lolita par lubie. Ce n’est pas qu’un style vestimentaire. It’s a way of life.~

    Répondre
  11. Gothica

    Quelqu’un d’entre vous a -t-il déjà commandé quelque chose sur le site http://www.punkrave.ch ?
    Le site propose plusieurs articles mais je veux m’assurer de la qualité de leur service.
    Mercii

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.