C’est à une bien jolie histoire que nous avons assistée ce week-end à Nantes. Embarqués à 7h30 à Montparnasse, c’est la tête enfarinée que nous sommes arrivés à Nantes pour deux jours de périples dans les rues de la ville.


Invités  par Nantes Culture et Patrimoine, nous avons découvert une ville en ébullition, passionnée par le réveil de ses géants.


Les géants de Nantes,  ce sont d’abord le récit d’une légende comme on en comptait autrefois.


« En 1912 coulait le Titanic. Mais ce que l’histoire n’a pas retenu c’est qu’il transportait en secret une géante de 10 m de hauteur, capturée dans la Terre des glaces, à l’époque gouvernée par le Danemark. L’Islande, faite de volcans, abritait alors certains géants fort occupés à moduler le paysage pour en faire une terre habitable. L’un d’entre eux, ou plutôt l’une d’entre elles, avait pour tâche de faire apparaître d’immenses geysers destinés à correspondre d’une montagne à l’autre : un peu comme les Indiens d’Amérique avec leurs nuages de fumée, ou l’invention du sémaphore à la Révolution française.


Des corsaires anglais, au solde de sa Majesté, capturèrent la géante. Elle fut embarquée clandestinement dans une cale du Titanic afin d’être exhibée dans le Nouveau Monde et démontrer ainsi la suprématie du Royaume-Uni. Comme chacun sait, le navire déchiré par un iceberg venant du Nord de l’Islande, sombra et par le fait notre géante avec. Mais comme tout passager du bâtiment notre géante avait de la famille : un frère nommé « le géant » et une fille appelée « petite géante ». Pendant la capture de sa mère, la petite géante s’enfuit sur un bateau. Le géant, occupé à scier des icebergs constata à son retour la disparition de ses amis. Durant de longues années, il parcourut le fond des océans et finit par retrouver l’épave. Il enterra sa sœur au fond de la mer et découvrit la malle-poste du paquebot gisant à quelques centaines de mètres de la carcasse brisée. Alors il décida de distribuer le courrier du vaisseau mythologique et de rejoindre sa nièce : la petite géante. »

Procession de la Petite Géante et du Scaphandrier dans les rues de Nantes



© En Mode Fashion - La géante du Titanic et le Scaphandrier

© En Mode Fashion - La géante du Titanic et le Scaphandrier

© En Mode Fashion - La géante du Titanic et le Scaphandrier




Ce samedi, nous avons donc eu la chance d’assister au réveil de la petite géante et à ses retrouvailles avec son oncle : le scaphandrier. Mise en scène par la troupe Royal de Luxe, petits et grands se pressaient dans chacun des coins de la ville à la rencontre de ces deux géants poétiques.


Bien plus qu’une simple procession de carnaval, les Géants de Nantes sont le symbole d’une reconversion réussie : celle des Chantiers Navals de la ville de Nantes.

Les « Machines » envahissent les chantiers navals

« 

© En Mode Fashion - Anne-Laure de H2-Blog




© En Mode Fashion - Malika de H2-Blog

© En Mode Fashion

© En Mode Fashion

© En Mode Fashion

© En Mode Fashion



Éléphant, crabe, poulpe et autres créatures aquatiques réelle ou imaginaire prennent ainsi vit dans les ex-chantiers navals. Joli exemple d’une reconversion industrielle en expérience artistique réussie.


Pour cette première visite en terres nantaise, c’est bien cela que je retiens : une ville en effervescence sur le plan artistique et culturel !


© En Mode Fashion - Chantier naval de Nantes

© En Mode Fashion - Chantier naval de Nantes

© En Mode Fashion - Chantier naval de Nantes

© En Mode Fashion - Chantier naval de Nantes

Vers le Lieu Unique : centre culturel de Nantes

© En Mode Fashion - Lieu Unique

© En Mode Fashion - Lieu Unique

© En Mode Fashion - Lieu Unique

© En Mode Fashion - Lieu Unique

© En Mode Fashion - Lieu Unique

© En Mode Fashion - Lieu Unique

© En Mode Fashion - Lieu Unique




Si vous n’avez pas eu la chance d’avoir vu les Géants ce week-end (ils seront à Berlin très prochainement), vous pourrez toujours venir découvrir l’exposition « La mer pour mémoire » au château des Ducs de Bretagne.


Point d’orgue d’une itinérance de trois ans, cette exposition retrace 20 ans de recherches archéologiques sous-marines dans l’Océan Atlantique. Des pièces provenant d’une quarantaine d’épaves datées du 16 au 19ème siècle permettent de plonger le visiteur dans une véritable enquête sous-marine.


Canons, vaisselles de bord, et autres jeux de dés deviennent les derniers témoins du temps qui s’est arrêté pour ces voyageurs.


© En Mode Fashion - Exposition La Mer pour Mémoire

© En Mode Fashion - Exposition La Mer pour Mémoire

© En Mode Fashion - Exposition La Mer pour Mémoire



Un charmant week-end en compagnie de Jennifer et Greg, Anne-Laure et Benjamin, Jade et Cristian, Jennifer et Fabienne, Marjorie et Sabine et le sieur Erwan.


Bien évidemment un grand merci à Sarah pour l’organisation de ce week-end  !


EDIT : Pour en plus savoir plus sur l’exposition La Mer Pour Mémoire, vous pouvez vous rendre sur le site de l’expo où des week-ends pour Nantes sont à gagner…


Kaoliang 08 juin 2009

Mots clés associés :

A propos de l'auteur

30 ans, Eurasien, Paris. Directeur associé de Studio EMF. Ancien diplômé de l'ESC Toulouse. Passionné de mode et de voyages. Amateur de boxe française et d'arts martiaux chinois.

12 Responses

  1. Zoaza

    Joli roman photo en effet. Le lieu unique vaut le détour, pour les toilettes effectivement mais pas seulement ! ;-)

    Répondre
  2. Sunny D.

    Comme le dit Isabelle, l’histoire est très belle ! Moi, j’aime particulièrement l’expression de la fillette endormie…

    Répondre
  3. Béné

    Les photos sont magnifiques ! J’adore (surtout celle du LU) !

    J’espère que vous avez apprécier votre Week end :) Ravie de vous avoir rencontrés !

    Répondre
  4. kaoliang

    @Béné : merci surtout à toi et Simon pour nous avoir apporter vos lumières ! J’espère bien qu’il y aura une prochaine fois !

    Répondre
  5. LaNe

    Très belles photos… :)
    Celles du chantier avec les modules jaunes me font penser à une vidéo sur un DVD d’Audience (une boite de prod des Alpes), pour une marque de fringues.

    Répondre
  6. jen

    Excellent résumé et très jolies photos, je suis bien d’accord avec tout le monde ! Tu en as même vu plus que moi à travers l’objectif de ton appareil photo ! J’ai enfin tout compris à l’histoire de la petite géante grâce à ton billet ! J’ai réellement adoré ce week-end Nantais plein de surprises, j’aimerai juste y retourner une fois que le carrousel sera fini avec toutes les machines de l’île, un carrousel pour adulte quelle bonne idée ! Merci à toi pour tous ces souvenirs en image.

    Répondre
  7. kaoliang

    @Lane : j’ai comme l’impression que c’est une référence pointue à laquelle tu fais allusion ! Tu te rappelles de la marque ?

    @Jen : Pour l’histoire de la petite géante, c’est surtout Simon qu’il faut remercier car il m’a tout expliqué !

    Répondre
  8. erwan

    Super classe. J’adore les photos.

    Ai passé un super bon moment. Je t’ai tiré la photo des escaliers pour mon FB ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.