Adresse parisienne par excellence, aussi réputée que secrète, L’Hôtel est une intime retraite depuis plus de deux siècles, au charme et au glamour inimitables.

Pourtant, on est beaucoup à avoir entendu parler de L’Hôtel sans connaître exactement son emplacement, ni même sans savoir si il existe encore.

Adresse confidentielle de la rive gauche, les premières pierres de l’édifice actuel de L’Hôtel furent posées en 1824, sous la Restauration. Le lieu fut d’abord ce que l’on appelait un hôtel de voyageurs, plutôt bon marché.

Il est racheté en 1963 par un industriel du textile à qui il confie sa direction à Guy-Louis Duboucheron. Le lieu devient alors L’Hôtel.

En 2000, la décoration de L’Hôtel est confié à Jacques Garcia. Celui-ci imagine chacune des 20 chambres comme une invitation au voyage. Chacune d’elles enferme une histoire, un roman, une aventure, un voyage.

Dans la chambre de la star des Folies Bergères, Mistinguett, les murs sont en trompe l’œil et en galuchat. Les appliques et les coupelles viennent de la Maison Lalique. Le lit à miroirs, la coiffeuse et l’horloge Art Déco ont réellement appartenus à Mistinguett.

Les imposants vases chinois ainsi que les deux sièges impériaux de la chambre Marco Polo semblent venir tout droit de la Cité Interdite…

Je meurs au-dessus de mes moyens. (Oscar Wilde)

L'Hôtel Paris - chambre Oscar Wilde

L'Hôtel Paris - chambre Oscar Wilde

L'Hôtel Paris - chambre Oscar Wilde

L'Hôtel Paris - chambre Oscar Wilde

Parmi les célèbres clients à avoir fréquenté L’Hôtel, Oscar Wilde y tient une place à part. C’est à L’Hôtel que le dandy irlandais terminera sa vie en 1900. Malade et abandonné de tous, l’écrivain ne quittait plus son lit et les droits d’auteur de ses romans ne parvenaient même plus à honorer ses dettes.

Aujourd’hui, la chambre numéro 16, baptisée de son nom lui rend hommage. Divers objets lui ayant appartenu font désormais partis du mobilier de la chambre Oscar Wilde.

L'Hôtel Paris

L’Hôtel : un lieu luxueux, préservé et discret

Une fois franchis les deux battants discrets du 13 rue des Beaux-Arts, le visiteur voit se dessiner devant lieu une enfilade de pièces mystérieuses jusqu’au restaurant gastronomique de L’Hôtel, récompensé d’une étoile au Guide Michelin.

Depuis le mois d’avril 2011, le nouveau chef Julien Montbatut y apporte un twist de modernité et un zeste de légèreté à travers sa nouvelle et courte carte de saison.

L'Hôtel Paris

L'Hôtel Paris - Le Restaurant

L'Hôtel Paris - Le Restaurant

L'Hôtel Paris - Le Restaurant

Fois gras - Jus de cerise, poêlé puis pressé, amandes fraîches

L'Hôtel Paris - Le Restaurant

Agneau de lait - Jus corsé au thym, filet cuit au sautoir, légumes nouveaux

Au Restaurant de L’Hôtel, on trouve désormais à la carte : des Cuisses de Grenouille, bouillon d’ail rose, légèrement dorées, des Ris de Veau, jus aux herbes, morille jumbo, vieux comté ou encore une Entrecôte de Patagonie, jus corsé au thym, cuite au sautoir, pomme de terre fumée.

Et pour ceux qui souhaiteraient bénéficier d’un lieu intime et convivial. Le bar de L’Hôtel attend les visiteurs d’un soir, en toute décontraction.

Une jolie adresse à découvrir au cœur de Saint Germain des Prés !

Mots clés associés :

A propos de l'auteur

30 ans, Eurasien, Paris. Directeur associé de Studio EMF. Ancien diplômé de l'ESC Toulouse. Passionné de mode et de voyages. Amateur de boxe française et d'arts martiaux chinois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.