Jacques et Demeter

Il est de bon ton actuellement de promouvoir l’artisanat français et les belles choses réalisées made in France.

Pourtant, si l’intention est louable, les marques n’adoptent pas toutes le même degré de proximité et il est souvent bien difficile pour une marque nouvellement créée de se revendiquer 100% française.

Depuis quelques mois, un couple de créateurs commence à faire de plus en plus parler d’eux autour d’un concept de belles chaussures entièrement réalisées dans des ateliers français. Ce couple, Jacques et Demeter, est à l’origine de la création de leur marque éponyme.

Avançant tels des justiciers masqués parmi les méandres de la mode, nous avons voulu en savoir plus sur eux, leur parcours et la difficulté de lancer une nouvelle marque de chaussures, made in France, qui plus est.

Interview des créateurs Jacques et Demeter

Jacques et Demeter

Bonjour ! Pourriez-vous vous présenter ? Quel a été votre parcours avant de créer votre marque Jacques & Déméter ?

« Bonjour !

Nous sommes deux à l’origine de ce projet. Un couple. Maxime & Valentine. Nous avons travaillé chacun dans des univers très différents avant de nous réunir autour de Jacques & Déméter. Le premier, après une formation d’ingénieur, garnissait les rangs d’un géant américain du consulting. La seconde évoluait dans une agence de design spécialisée dans le secteur du luxe.

Nos  compétences complémentaires et notre soif d’aventures nous ont poussé à nous lancer et à concrétiser en une marque qui nous ressemble, notre amour commun pour les jolies chaussures bien faites et originales. »

jacques et demeter atelierD’où vient le nom Jacques & Déméter ? Qu’est-ce qui se cache derrière votre logo de justicier masqué ?

« Jacques & Déméter sont nos seconds prénoms respectifs. Au début il s’agissait plus d’une « private-joke », puis à force de l’entendre, nous avons trouvé que pour une marque ce nom ne laissait pas indifférent qu’il était à la fois énigmatique tout en ayant une consonance bien française.

Nous avons poussé cette idée d’anonymat, de pseudonymes, plus loin en utilisant comme logo un masque qu’on retrouve sur la plupart de nos modèles. Il est le symbole d’un engagement au sens romanesque du terme. Nous le retrouvons chez tous les justiciers de Batman à Arsène Lupin en passant par Zorro.

Chaque société a besoin de justiciers, ils n’ont pas forcement de supers pouvoir mais tous, à leur échelle, essayent de faire changer les choses.

En ce qui nous concerne nous essayons d’être les porte-parole d’une industrie française qui se meurt, l’industrie de la chaussure. Nous nous battons chaque jour un peu plus pour que les savoir-faire des artisans de France soient valorisés, préservés et reconnus !

Le parallèle avec les justiciers est donc pour nous un moyen de délivrer notre message, notre engagement en ajoutant une touche d’humour et de décalage dans notre discours. »

Comment avez-vous eu l’idée de créer une marque de chaussures ?

« L’idée de départ était de lancer sa propre marque dans l’univers de la mode.

N’ayant pas de compétences dans le stylisme, nous avons estimé prétentieux, en tout cas pour commencer, de vouloir créer une gamme complète de vêtements.

Nous recherchions la difficulté et nous avions une soif d’apprendre. Nous nous sommes posés des questions très simples :
Qu’est ce qu’on a réellement envie de faire ? Qu’est ce qu’on aime ? Quel est l’élément indispensable à toute tenue, clé d’un style réussi ?

Les chaussures se sont très rapidement imposées. L’histoire de la chaussure en France est très riche et ces dernières déchainent des passions chez un grand nombre d’entre nous. Certain(e)s allant même jusqu’à les collectionner. »

Pouvez-vous nous parler de votre engagement et de votre volonté à vouloir réaliser vos chaussures en France par des artisans français ? Qu’est-ce qui différence vos chaussures des marques concurrentes ?

« Tous nos modèles sont intégralement faits en France. À l’instar d’un grand nombre de marque qui s’estampille made in France mais qui en réalité ne font faire qu’une toute petite partie du produit en France, voir juste les prototypes. Nous, au contraire sommes totalement transparents. Nous pouvons affirmer que nous sommes une des rares marques de chaussures à faire réaliser tous nos modèles par des artisans en France de A à Z.

En plus de cette valeur ajoutée indéniable, qui fait partie du patrimoine français, nous apportons à chacun de nos modèles une dimension « créateur », afin de proposer des modèles uniques. Un important travail est réalisé autour de la couleur et des choix des matières. Nous apportons une attention toute particulière aux détails tels que des jeux de surpiqûres, de liserés par exemple, qui sont autant d’éléments qui nous permettent d’exprimer notre originalité sans tomber dans ses travers.

Notre volonté est d’offrir à nos clients de beaux produits, bien finis, créatifs, qu’ils ne trouveront nulle part ailleurs, mais pas seulement. Il y a tout un esprit Jacques & Déméter, auquel on n’adhère ou pas, mais qui ne laisse pas indifférent et c’est cela le plus important.

Si tout au fond de vous sommeille une âme de justicier, de pionnier, ou plus simplement une âme assez indépendante et libre pour ne pas laisser n’importe qui dicter vos choix de consommations, et donc de vie, si vous êtes amoureux des beaux souliers de bonne facture qui ont de la valeur et dont on prend soin alors peut-être rejoindrez-vous le mouvement. »

jacques et demeter atelier

jacques et demeter atelier

jacques et demeter atelier

Quelles sont vos inspirations de la saison ? Quel est le modèle de chaussures à ne pas manquer cette saison ?

« Tout est source d’inspiration, l’important étant de savoir ce qu’on en fait.

Nous nous efforçons d’être insatiable et curieux de tout et de tous. Cela dans le but de cultiver nos imaginaires et d’avoir suffisamment de matière pour rebondir. Il ne faut surtout pas s’enfermer, tournez en rond. Une rencontre, sans forcement aboutir à un partenariat peut apporter un regard différent et la création s’en trouve forcement enrichi.

Le modèle à ne pas manquer cette saison, ce sont bien sûr le nouveau derby pour homme qui traduit notre vision du « casual-chic ». Beaucoup de confort pour les froides journées à venir et du style.

Pour les femmes il y a l’indétrônable derby à talon de 7,5 cm, chic et féminin, intemporelle et original. »

Vous venez de fêter votre premier anniversaire ! Quels sont vos projets de développement pour l’année qui arrive ?

« L’année est passée très vite et notre objectif sur cette période a été de développé notre offre. Aujourd’hui nous comptons 25 références, contre 6 lors du lancement il y a un an. Autant de modèles qui nous ressemblent et témoignent d’une cohérence dans notre développement et dans notre esthétique générale.

Pour l’année à venir nous souhaiterions développer notre présence physique dans certaines boutiques en France, dans un premier temps puis à l’étranger.

Des collaborations et partenariats sont prévus, de nouveaux modèles bien sûr, des déclinaisons inattendues de couleurs et de matières, et plein d’autres projets, qui nous l’espérons verront tous le jour. Nous avons plein d’idées en tête et notre désir de créer, de nous renouveler tout en confirmant notre identité est plus que jamais présent. »

Quelques créations signées Jacques et Demeter

Jacques et Demeter

Jacques et Demeter

Jacques et Demeter

Jacques et Demeter

Jacques et Demeter

Un grand merci à Jacques et Demeter pour le temps consacré à cette interview et à Fred pour cette belle rencontre !

http://www.jacquesdemeter.fr/

Mots clés associés :

A propos de l'auteur

30 ans, Eurasien, Paris. Directeur associé de Studio EMF. Ancien diplômé de l'ESC Toulouse. Passionné de mode et de voyages. Amateur de boxe française et d'arts martiaux chinois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.